Avant le déluge

…ou des nouvelles de par-ici.

Avant ce déluge qui nous a coupé les ailes et immobilisés pour de longues semaines (Covid 19 pour ne pas le nommer) il y a avait des projets.

D’abord cet album cherche-et-trouve dont j’avais commencé à parler sur ce blog.

Cache-cache Carotte (son joli nom), dont les photos ont pu heureusement être faites juste avant le confinement. 

La publication de Cache-cache Carotte sera retardée de quelques mois. Voyons le verre à moitié plein cela nous permettra de le peaufiner encore plus avec les formidables éditions A Pas de Loups

J’avais aussi préparé l’affiche du salon du livre de Lectoure, qui devait se tenir fin mai. Bien sûr il a été annulé comme l’ensemble des salons du livre. Je vous montre quand même l’affiche. Peut-être la retrouverez-vous l’année prochaine, qui sait…

 

Comme pour beaucoup de personnes et de professions touchées de plein fouet par cette crise sanitaire la situation va être critique, pour nous auteurs et autrices, qui voyons partir en fumée la période de l’année la plus chargée en rendez-vous littéraires, interventions en médiathèques et rencontres dans les classes. Pour nous qui ne touchons pas le chômage technique mis en place dans le cadre de cette crise. Certains salons maintiennent nos rémunérations, d’autres y réfléchissent, d’autres annoncent que ce sera très compliqué… 

A suivre…

Enfin, au milieu de ces démarches longues et complexes, il y a cette vie de confinement à inventer (supporter ?) et heureusement des commandes d’illustrations pour Bayard Jeunesse qui permettent d’occuper à la fois les mains et l’esprit.

 

 

Je vous envoie des bises de par ici et j’espère sincèrement que nous n’aurons bientôt plus besoin de nous souhaiter de prendre soin de nous…

2 commentaires sur “Avant le déluge”

  1. En visite sur ton site, je ne résiste pas à t’envoyer un petit bonjour. Sur mon blog de confinement, avec les enfants, après avoir observé les escargots, on est parti sur les spirales et un des enfants en a fait une avec plein de personnages en jouet : tu as laissé des traces par chez nous !
    Amicale pensée, Liliane ( Saint Victurnien )

    1. Coucou Liliane !
      Merci pour ton message et pour ce passage par ici.
      Bon courage pour cette rentrée étrange, je sais que ça ne sera pas simple…
      A bientôt à St Junien j’espère !
      Bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *