Archives du mot-clé le joyeux abécédaire

un été dans l’atelier

Cet été je n’ai pas gravi de montagne à pied ni bronzé sur le sable fin ni visité de pays lointain ni campé au bord d’un lac ni dormi à la belle étoile. Cet été, au frais dans un atelier,  je me suis appliquée à faire tenir une ribambelle de petits jouets dans des vitrines rondes pour confectionner l’expo de mon album Le Joyeux Abécédaire. Un été studieux donc, rythmé par le doux bruit de la défonceuse, de la perceuse, de la visseuse et de plein d’autres outils ne se terminant pas forcément par le son EUSE.

Voilà tout est presque fixé. J’attaque la partie « cartels » avec toutes les petites légendes des scènettes à coller puis ce sera le système de fixation au dos de la vitrine-bulle à installer.

L’expo pourra ensuite vivre sa vie et s’envoler de Zanzibar à Tombouctou en passant par Dunkerke et Labastide-Rouairoux sans qu’UN SEUL petit jouet ne bouge.

Ma copine Céline, qui est venue passer une petite semaine de vacances, a même eu droit à une formation « découpe de galette de médium à la défonceuse ». 

ABC in progress

Et je continue avec les bulles et les ronds, l’esprit bien occupé par la fabrication de l’exposition du Joyeux Abécédaire.

Choix des jouets, sélection des scènettes, des fonds de couleur, des formats et en même temps intense réflexion sur les différents procédés de fixation à trouver et imaginer pour faire tenir durablement tout ce petit monde. Aucun jouet n’a la même forme, la même taille ni la même matière, certains seront vissés d’autres seront collés, d’autres remplis de résine comme le petit capitaine ci-dessous.

 

A suivre…

dodo sur le dos et pied dans le plat

Dans le carré ci-dessous j’ai rangé plein de ronds. Ce sont ceux que j’ai trouvé dans mon atelier à la suite d’un petit safari photo. Ils n’y sont pas tous bien sûr, je n’ai fait qu’effleurer  de mon objectif la première strate du bazar qui règne dans la pièce malgré mes rangements compulsifs. D’autres ronds se cachent assurément, je partirai à leur recherche très bientôt.

 

En attendant j’ai du boulot car d’autres ronds s’installent tranquillement sur le rectangle de ma table de travail.

21 vitrines à composer, des papiers à découper, plein de petits jouets à fixer, des lettres à fabriquer : c’est le chantier de l’exposition de mon album  Le Joyeux Abécédaire qui est en préparation.

L’exposition sera disponible à la rentrée si la chasse aux ronds ne vient pas trop me distraire de mon travail. 

 

En guet-star : Dodo sur le dos, Pied dans le plat et Nettoyage de neuf