Archives pour la catégorie mon atelier

l’inventaire du petit meuble bleu

Je dis tout sur mon patrimoine.

De la transparence avant tout.

Ce petit meuble en plastique bleu dont les tiroirs ne glissent pas bien : que contient-il ?

meuble bleu

Ligne 1 – tiroirs de 1 à 4 : 1 homme bleu a un seul bras, 1 carte zébulon, 1 cricket, 1 pack de Mr Propre, 1 homme qui scrute l’horizon, 1 zèbre, 12 têtes de mort, 2 bonhommes, 1 Dupont, 1 Tournesol

Ligne 2 – tiroirs de 5 à 8 : 1 moto Motoguzzi, 2 yeux bleus, 1 hockeyeur sur glace, 1 judoka, 1 lapin bleu aux pattes roses, 1 poupée nue, 1 petite fille, 2 ballons de foot, 12 bébés minuscules, 3 Jésus, 1 tête aux yeux dormeurs

Ligne 3 – tiroirs de 9 à 12 : 1 buste d’indien, 1 chef indien assis, 1 première communiante, 1 Tintin astronaute, 1 petite fille en culotte, 1 Yakari,  1 Zebulon, 1 soldat de plomb

Ligne 4 – tiroirs de 10 à 14 : 1 joueur de foot américain, 1 astronaute, 1 hockeyeur, 1 chariot de cowboy tiré par un cheval blanc, 1 petite étiquette « Royal FB Le jouet de qualité », 1 fleurettiste, 1 schtroumpf qui joue au baseball, 1 boite d’allumettes « Super », 1 culotte

 

contenu meuble bleu

 

Bienvenue à la S.P.A.P

La S.P.A.P (Société Protectrice des Animaux en Plastique) est heureuse d’accueillir son nouveau groupe de résidents.

Bienvenue à la S.P.A.PBienvenue à la S.P.A.P

Programme de la matinée :

– première prise de contact

– discours de bienvenue

– évocation de quelques règles de fonctionnement de la structure

– pot de l’amitié suivi d’une légère collation

Après-midi :

– inventaire du paquetage, attribution des chambres

– temps libre pour le reste de la journée

 

Après le dîner chacun est invité à rejoindre ses appartements…

Bienvenue à la S.P.A.P

…dans le calme.

hollywood

Tiens, regarde, honorable blogueur, j’ai décidé de me lancer dans le cinéma et je t’offre des images en mouvement de mon travail du moment.

Alors pour faire ça c’est pas très compliqué il faut fabriquer un travelling.

Petit 1 : trouver un truc à roulettes (ça tombe bien j’en ai plein dans mon atelier).

Petit 2 : disposer le décor.

Petit 3 : poser l’appareil photo sur le truc à roulettes.

Petit 4 : tirer doucement la ficelle pour faire rouler le truc parallèlement au décor, (ne pas oublier d’appuyer sur le bouton vidéo de l’appareil avant sinon ça sert à rien de tirer le truc à roulettes, sauf si tu veux t’amuser bien sûr).

Et voilà.

 

préparation du travelling préparation du travelling

préparation du travelling

LE travelling

LE travelling

novembre

Tranquillement mais sûrement mon atelier se remplit de petits jouets qui, au gré de mon humeur ou inspiration, s'ordonnent ensemble.

L'invasion est bien là et je dois gérer le classement des petites babioles mais aussi le rangement des nouveaux essais de planches.

novembre

Sinon voici les dernières trouvailles dénichées je sais plus où.

novembre
novembre
novembre

Ce moi-ci deux rendez-vous à noter :

Montreuil à la fin du mois et le salon du livre d'enfant d'Isle, juste à côté de Limoges.

J'y serai le samedi et le dimanche. Venez nombreux !!!

novembre

avenant

Avant que cela n’arrive sur le devant de la scène j’avais déjà publié mon patrimoine sur ce blog : souvenez-vous.

Pour être parfaitement honnête je voudrais y ajouter ce lot de petites choses colorées en plastique acquis sur un vide-grenier dimanche dernier.

patrimoine-01.jpg

patrimoine-03.jpg

Et j’ajouterai à cet ensemble une bassine jaune, une chaise orange et trois lettres : le I, le E et le R.

Voilà tout est dit, je suis en paix avec ma conscience.



what else

Quoi de neuf docteur ?

PROJET

Des cartes tirées de mes Géographies : c’est pour bientôt.

Un autre album rempli de jouets : j’y travaille.

4-cartes-red.jpg

INSPIRATION

Cette magnifique carte trouvée à Emmaus. On y trouve dessus une foultitude de trajets en bateau.

Attention en 1943 il faut compter entre 52 et 56 jours pour le « Londres, Liverpool, Le Cap à Adélaïde » et entre 46 et 50 jours pour le « Marseille, Singapour, Chine, Japon ». ça vous tente ?


carte-taride-red.jpg

AMITIE

Tout l’univers passionnant de Yann dans ce nouveau Griffon. Et en plus il m’en consacre un petit bout.

Merci Yann.

griffon-yann-red.jpg

délocalisation

Je dois me rendre à l’évidence, mon atelier déborde. Plus le moindre petit bout d’étagère pour ranger le moindre petit bout de rien du tout.

 

atelier.jpg

Sous le porte-voix une (toute) petite partie de mes originaux.

 

 

Le moment me semble approprié pour  placer une publicité subtile

Les originaux de mes albums peuvent se louer !

Organisateurs de salons du livre, de manifestations culturelles, bibliothécaires vous trouverez des renseignements ici, et .

[Je ne t’exclus pas, toi, particulier, qui voudrais décorer ta chambre pendant 3 semaines avec mes illustrations, cette publicité te concerne aussi !]

 

En novembre retrouvez les planches originales des Voyages d’Hyppolite Podilarius au salon La Maman des Poissons à Pézénas

 

 

Revenons à la photo.

Sous le point d’interrogation, ce que l’on pourrait prendre pour un empilement de poubelles est en réalité la moitié du manuscrit de mon prochain album.

 

Encore un moment approprié (me semble-t-il) pour glisser une petite info.

Cet album verra le jour en 2013 chez Didier Jeunesse 

Comme 2013 n’est pas encore là je ne vais pas m’attarder sur le contenu de mes poubelles…euh pardon je veux dire sur le contenu de mon futur superbe album.

J’aurais bien le temps d’en reparler.

 

 

Bon, à ce stade de l’article, une question devrait te tarauder l’esprit génial lecteur : « Mais où est caché la seconde moitié de ce manuscrit ? »

Et c’est bien là le problème.

Il y en a partout : sur le bureau, dans le gros meuble, dans les toilettes, sur l’étagère…

A tel point que j’ai décidé de partir.

Ciao. Bye.

Pars Maria, et surtout ne te retourne pas.

 

Maintenant c’est ici que ça se passe.

 

atelier 02

 

 

Entre les machines à bois, le poste à souder, la fraiseuse et tout le reste mon atlas géant va voir le jour.

 

 

 

atelier-04.jpg

 

Et fini le pinceau 3 poils maintenant c’est le rouleau qui va envoyer du bois.

 

atelier-03.jpg

 

collection de collections

C’est l’heure du bilan les amis…

 

Et dans un souci de transparence (au cas où je voudrais me lancer dans la politique) je me dois de mettre au grand jour mon patrimoine :

collection-sardinesjpg.jpg

Une collection de boites de sardines dont certaines nécessitent encore une clé (je conseille aux plus jeunes d’entre nous d’aller voir la définition de cet outil en voie de disparition)

collection-papiers-orange.jpg

 Une collec de papiers d’orange dont tu ne vois, ici, qu’un petit échantillon…

collection-boule-de-neige.jpg

 Une petite collec de boules à neige, oh pas grand chose, juste quelques sites touristiques histoire de me rappeler que j’ai bien vu Ford Boyard, Valras-Plage ou la marmotte des Pyrénées.

collection-souvenir.jpg

 Plus rare, mais ce n’est pas une vraie collec, juste un petit regroupement, ce sont les sites touristiques peints sur des tranches d’arbre (mais qui a eu cette idée géniale ?) ou dans des sous-verres bombés.

collection-tetes.jpg

 Oh ! une collec de têtes réduites des Jivaros ! Dingue.

collection-fruits-a-glacons.jpg

 Et de fruits à glaçons.

Enfin juste un début de collec et qui va s’arrêter là tu peux me croire.

collection-kinder.jpg

  Bien rangées sur leur petite étagère ce sont les surprises Kinder.

atelier-2.jpg

 Et si tu rajoutes quelques masques à tout cela la seule chose qui vient à l’esprit est la suivante :

C’est grave docteur ?

Mon atelier

Avant que j’envisage ça*

 

 

  

  

  

coquillage plage

….il faut que je règle ça :

mon atelier

et ça

 

mon-atelier-02.jpg

Arrivée d’un meuble magique dans l’atelier donc vidage en règle de la grande étagère pleine de b…..**

 

Et au passage remplissage de quelques sacs poubelle.

Bon j’avoue que ce n’est pas une info majeure mais l’étalage de tous ces boulots, matériaux, carnets, boites et papiers me donne à réfléchir.

Dans quel état j’ère, me demande-je ?

Et surtout est-ce qu’il y aura assez de place dans ce meuble pour tout caser sans utiliser la fameuse méthode de rangement de Gaston Lagaffe.

 

 

A suivre les amis, à suivre…

* Non n’insistez pas, je ne cèderai pas ce fabuleux objet (même à prix d’or), il est déjà réservé. Il part à Toulouse.

** Bazar bien sûr.

ranger – classer

Mon problème avec les petits jouets de pacotille c’est que, comme certains avec le chocolat, les kinder-buenos ou la morue à la confiture de fraise et au beurre de cacahuète, je ne peux pas m’empêcher d’y croquer…c’est comme ça…je craque.

« Est-ce bien raisonnable », me suis-je dit la dernière fois, en tendant 2 euros en échange d’une poche pleine d’animaux, de bonhommes, de véhicules…

Hé, ho, hein bon…

Ne te sens pas coupable ma petite Maria, tout ça c’est professionnel.

Faut bien les remplir les petits boîtes à festons non ?

Si vous croyez que je m’amuse !

 

Le problème c’est qu’il faut les ranger les p’tits bidules.

ça commence comme ça…

pacotilles-delicates.jpg

 Et puis ça devient ça…

rouge

blanc.jpg

et ça…

ronds.jpg

 Oh les jolis ronds !

Plein de petites collections qui se forment, se composent, se décomposent et qui, au bout du compte, s’échappent jusque sur les murs de l’atelier.

 

 

ronds-sur-le-mur.jpg

Prochain article : tout, tout, tout sur ma collec de jouets kinder. Du lourd….du très lourd.

 

Drames

Les planches de mon prochain album sont finies.
Non ?
Si !
(moi même je n’y crois pas)
Elles sont chez mon éditrice qui les soigne aux petits oignons.
Après plusieurs hésitations le titre du livre a été choisi. Ce sera  :
 La balade de Céleste Roselière

C’est un bon titre me semble t-il puisque l’histoire parle d’une balade et d’un personnage qui s’appelle, ça tombe bien, Céleste Roselière.
Donc tout est parfait.

Sauf que c’est à ce moment là, lorsque le boulot est fini, que le post-partum livresque guette avec son cortège de mini-déprimes. La table est vide, l’atelier est balayé, le citronnier est arrosé, je vais quand même pas faire les vitres faut pas exagérer non plus.

Paf, Maria mon tout petit, c’est le moment de remplir une petite boite !

la-table-de-travail.jpg
Ooooh !
Mais que se passe-t-il sur la table ?
De minuscules drames se jouent près de moi…

l-attaque-des-animaux.jpg

l-attaque-du-crocodile.jpg

« Rahhhh, tu ne m’auras pas sale bête !!! »

le-sanglier-et-son-cavalier.jpg

les-chevaux-et-l-indienne.jpg

Et moi quand je vois un drame sur ma table de travail, ça traine pas les gars, je le mets en boîte.

les-boites-de-maria.jpg

A bon entendeur…
Laissez pas traîner vos drames.

Les copines

Dernière image de ma table de travail juste avant le début des wacances. 
Ouh que c’est déjà loin tout ça ! Une éternité me semble-t-il.
Je reprends mon rythme d’escargot neurasthénique. Pas facile de bosser avec les loustics très motivés pour aller à la pistoche ou se balader à droite à gauche.

Bah, ça tombe bien, je ne parlerai plus de boulot sur ce blog jusqu’à la rentrée prochaine, c’est décidé.

Tiens regardez ce que le facteur m’a apporté hier.


Un magnifique cageot envoyé par Manu (j’ai beaucoup d’affection pour le cageot, remember).
Manu, ma copine de lycée que j’ai revu cet été 20 ans plus tard. Quelle émotion !
Des Etats-Unis où elle vit avec sa famille voilà ce qu’elle m’a rapporté :

THE boîte CRAYOLA collector remplie de craies à la bonne odeur de cire, je vous dis pas les amis… 72 couleurs pour dessiner la vie et tout ce qui s’ensuit.
Thank you so much Manu !

Sans transition je vous présente Cécé…

… ma copine des Beaux-Arts qui est  toute contente car elle fête en même temps son mariage et ses biiiiiiip ans.
Et ouais y’a des jours comme ça, plutôt fatigants mais Cécé s’en sort haut la main avec son talent habituel et nous concocte une fête dont on se souviendra longtemps.

mars (titre débile je sais mais je manque d’idées là…)

Et qu’est-ce qu’elle fait la Maria en ce moment ?
Ben pas grand chose, elle essaie d’écrire écrit des histoires.
Et quand elle écrit pas ?
Et ben elle va dans son atelier et elle découpe des livres pour enfants et des bédés en petits, petits, petits morceaux…
(gniark, gniark, gniark)


Attention c’est le retour du sérial-cutter (ça va saigner )

Sinon, tiens, voilà ce que je me suis offert dimanche dernier pour trois modestes euros.


Très beau livre dont je ferai un compte-rendu précis, détaillé et illustré dès que je l’aurai lu (enfin s’il échappe au cutter bien sûr).